Connexion    Forums    Rechercher    FAQ

Index du forum » Divers » Editeurs




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Vidéobox
 Message Posté: 25 Fév 2013 00:59 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2008 11:06
Messages: 627
Localisation: Vanves
Image


J’inaugure (enfin) cette section avec Vidéobox, un des éditeurs les plus recherchés dont certaines cassettes atteignent des sommets sur les sites de vente spécialisés, le record étant (à ma connaissance) de 782,77 € sur eBay pour "L’Île des femmes nues" !

Image

Ce succès est très probablement dû en grande partie au fait que Vidéobox était l'un des seuls éditeurs à proposer des titres du catalogue Robert de Nesle / Comptoir Français du Film, en particulier les films de Jess Franco dont les droits sont restés bloqués jusqu'en 2011 !

Les sources fiables étant difficiles à trouver, certaines informations de ce dossier sont au conditionnel, d'autres sont incomplètes, voire peut-être fausses. N’hésitez donc pas à partager les informations dont vous disposez afin de rendre ce dossier le plus complet possible…


1) Un éditeur franco-belge :

Vidéobox présente la particularité d’avoir édité des cassettes à la fois en France et en Belgique. Certaines jaquettes sont donc présentées en version bilingue français/néerlandais d’autres sont uniquement en français :

Image Image

… et certaines sont exclusivement en néerlandais :

Image

Au niveau des langues on a généralement droit aux versions françaises, parfois sous-titrées en néerlandais et plus rarement à des versions anglaises sous-titrées en français, parfois en français et en néerlandais :

Image

Il existe également une collection consacrée au cinéma belge qui ne comptera que trois titres : "Isabelle devant le désir", "L’amoureuse" et "La question royale".

Image Image
Image

Malgré l'existence d'un siège social situé au 248, avenue Louise à Bruxelles, toutes les jaquettes Vidéobox indiquent "Vidéobox - Paris" (et parfois l’adresse "124 bis, avenue de Villiers 75017 - Paris")

A noter enfin la présence d'une charmante demoiselle francophone sur certaines des premières cassettes éditées :

Image Image

Elle présente le film (de façon très succincte, il faut bien avouer) et annonce les titres à venir chez Vidéobox à la fin du film.


2) Les débuts :

L'homme à l'origine de l'aventure Vidéobox est belge et s'appelle Jean-Pierre Van de Putte. Longtemps exploitant de salles de cinéma associé à la compagnie de distribution Eurafilms, il est le premier en Belgique à se lancer dans l’aventure de la vidéo, en 1979. Il utilise pour cela les bobines des films maintes fois projetées dans ses salles, en coupant certains passages trop abîmés ou jugés trop érotiques, ce qui explique l’état déplorable de certaines copies... Le film "Sweet Love", édité chez Video Marketing avec une durée de 93 mn, sera ainsi ramené à 65 mn chez Vidéobox. M. Van de Putte devait parfois reconstituer le film à partir de bobines non numérotées, faisant appel à sa mémoire, avec l'aide d'amis ayant vu le film...
Il part également du principe qu’ayant acquis les droits pour la diffusion en salles, rien ne l’empêche d’éditer ces films sur cassette. On peut supposer qu’il bénéficia du vide juridique des débuts de la vidéo ainsi que du statut binational de sa société…

Jean- Pierre Van de Putte s'associera rapidement avec Victor Bialek, fondateur de VIP, le premier éditeur français. Plusieurs des premiers titres édités par Vidéobox font donc partie du catalogue VIP (les films avec Alain Delon, par exemple) et leurs étiquettes portent la mention "Videocopyright 1978 VIP International" (1978 étant la date d'acquisition des droits par VIP).

Image

Image

On trouve également des Vidéobox éditées sous copyright "Video Marketing", le label d'Henry Zaphiratos :

Image

A noter également une collaboration avec l'éditeur néerlandais VML qui a édité certains titres avec des visuels identiques et des étiquettes Vidéobox sur les cassettes :

Image Image


3) Les formats :

Vidéobox a commercialisé des cassettes VCR, un format créé en 1972 qui n'a connu aucun succès en France :

Image Image
(Photos: 8537935)

Ce format figure d'ailleurs sur la présentation au début des bandes des premières cassettes éditées (à droite). On trouve également les formats Betamax (à gauche) et VHS (au milieu). Vidéobox éditera également des V2000 (VCC) à partir de 1981.

Image


4) Les jaquettes :

Les premières VHS étaient conditionnées dans de petits boîtiers en plastique souple, les jaquettes étaient composées de trois morceaux (parfois quatre : certaines ont deux tranches) insérés dans le boîtier.

Image

Si l’on trouve des jaquettes imprimées, d’autres en revanche (probablement plus anciennes) comportent de véritables photos collées sur la jaquette.

Il est assez rare de trouver des VHS dans leurs boîtiers souples : les trois morceaux sont généralement collés sur une feuille de papier noir insérée dans un boîtier traditionnel s’ouvrant en deux. On peut supposer que certains de ces collages ont été effectués par les gérants de vidéoclubs qui trouvaient ces boîtiers souples peu pratiques, mais l’éditeur lui-même abandonna progressivement ce conditionnement.

Les premières Betamax aussi étaient vendues dans des petits boîtiers en plastique souple :

Image
(Photo : brucecampbell)

Les jaquettes étaient là aussi composées de trois ou quatre morceaux séparés.

Autre différence notable : étant donné la taille réduite des cassettes Betamax, le verso des jaquettes ne comportait que 4 photos contre 5 sur les VHS :

Image Image

Peu à peu, les jaquettes en morceaux séparés seront remplacées par des jaquettes traditionnelles généralement dessinées :

Image Image


Image Image


5) Les étiquettes :

Les couleurs dominantes des étiquettes Vidéobox varient selon le genre du film :

- roses ou mauves pour les Erotiques (numéro de catalogue commençant par A)
- vertes pour les AV (Aventure)
- orange pour les CO (Comédie)
- jaunes pour les DP (Drame Psychologique)
- oranges ou jaunes pour les WE (Westerns)
- bronze pour les HI (Historique)
- rouges pour les HO (Horreur)
- vertes pour les J (Jeunesse)
- bleues pour les PO (Policier)
- blanches pour DO (Documentaires)
- dorées pour FB (Cinéma belge)
- marron pour les G (Guerre)
- ? pour les VA (Variétés)

Chaque étiquette comporte non seulement le numéro de catalogue mais également un numéro individuel (parfois écrit à la main) que l’on retrouve également sur la bande de sécurité du boîtier.

Les étiquettes des VHS sont rectangulaires d’une taille de 8 sur 4,7 cm environ :

Image

Celles des Betamax mesurent 6,4 sur 7 cm :

Image

Quant aux V2000, étant donné la forme des cassettes, les étiquettes étaient collées au fond des boîtiers et généralement, seul le numéro individuel figurait sur la cassette :

Image

Image

La partie du haut de certaines V2000 comportait néanmoins une bande identique à celles que l'on trouve sur les tranches des VHS.


6) La collection particulière "X" :

Éditée en 1979, cette collection qui ne comportera que 6 titres, dont 4 de Jesus Franco ("Le jouisseur", "Les grandes emmerdeuses", "Les chatouilleuses" et "Plaisir à trois") et deux d’Alain Payet ("Prostitution clandestine" et "Furies sexuelles") porte bien son nom : les jaquettes de ces cassettes comportent deux tranches attachées au recto qui est imprimé des deux côtés et le verso est indépendant…

Image Image

D’autre part, on constate que la largeur de la jaquette est très exactement la même que celle des VHS ! Comment ces cassettes étaient-elles conditionnées à l'origine ? Peut-être dans un boîtier transparent ouvert en haut ou en bas...


7) Évolution et fin de l'aventure :

Dès 1982, Vidéobox est distribué par D.I.A. (Distribution Internationale Audiovisuelle) en France et au Bénélux : on trouve donc de nouveaux numéros de catalogue et le design des jaquettes évolue :

Image
Référence éditeur : 09.21.022

Image
Référence éditeur : 09.11.003

Certaines jaquettes ont désormais une étiquette "D.I.A." collée ou imprimée en haut de la tranche :

Image

... et l'adresse "130, rue de Courcelles - 75017 Paris" y figure.

Quelques titres du catalogue Vidéobox ont été édités par le label X Ovide qui était également distribué par D.I.A. Les jaquettes comportent la mention "Vidéobox présente" et certaines cassettes ont même une étiquette Vidéobox :

Image

Attention : on peut assez facilement trouver des rééditions vendues avec des jaquettes photocopiées et redimensionnées pour entrer dans un petit boîtier. L'étiquette sur la cassette est blanche dans un cadre noir, identique aux rééditions Ovide ou Pin-Up.

Image

Il est fort probable que ces rééditions soient dues à un éditeur n’ayant rien à voir avec Vidéobox et qui ne détenait peut-être même pas les droits… Parmi les plus courantes, on trouve "Les Amazones de la luxure", "La fille de Dracula", " Les démons", "La nuit des pétrifiés", "Délirium", etc.

Image

En grand spécialiste du "recyclage" de jaquettes, Socaï-Films a notamment édité "La crypte du fou" et "L'île des femmes nues" en utilisant les jaquettes Vidéobox :

Image

Enfin, une société française spécialisée dans les films pour enfants a édité une série de dessins animés (distribués par VIP) sous le nom "Vidéobox ©Junior Production" avant prendre le nom de "Télé Junior Vidéo" (distribution Topodis).

Image Image

L’aventure prend fin en 1983 : Vidéobox, comme la plupart des petits éditeurs indépendants, a été victime du succès de la vidéo qui a fait flamber les prix réclamés par les distributeurs de films et attiré les grosses compagnies multinationales...

Jean- Pierre Van de Putte fréquentera encore pendant quelques années les foires au cinéma et autres brocantes de la région bruxelloise où il vendait le matériel qui lui restait. Il semblerait qu'il soit décédé depuis...


Quelques publicités et documents d'époque :

Image
Le stand Vidéobox au Vidcom 1980

Image
Décembre 1981

Image
1982

Image
1983


Les cassettes répertoriées sur VHSdb :

Vidéobox – Belgique
Vidéobox – France


Un grand merci à M. Van Passen, à Christian Libert et à tous les contributeurs de VHSdb et du Cinehound Forum pour leurs scans et photos ! 8-)


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 25 Fév 2013 10:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mar 2009 12:05
Messages: 170
Excellent et très intéressant, vivement d'autres articles du même genre ! A vos claviers les historiens de la VHS ;)


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 25 Fév 2013 21:11 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2008 11:06
Messages: 627
Localisation: Vanves
Merci nachthymnen !

J'en prépare un autre sur VIP avec l'aide précieuse d'un membre de VHSdb qui fut l'un des premiers collaborateurs de Victor Bialek ! ;)


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 25 Fév 2013 23:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 24 Déc 2008 15:42
Messages: 141
Excellent, digne des meilleurs zines !
Le montant annoncé pour l'ile des femmes nues n'aurait jamais fait l'objet d'un paiement, la vhs étant visiblement dans un état déplorable. :?
Cette dernière a par ailleurs été réédité chez Socaï.

Videobox est un éditeur intéressant car assez mystérieux (bi-nationalité, croisment avec d'autres éditeurs, multi format, rééditions,...), au même titre qu'un Vidéo Marketing par exemple.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 26 Fév 2013 08:55 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2008 11:06
Messages: 627
Localisation: Vanves
fairfax a écrit:
Le montant annoncé pour l'ile des femmes nues n'aurait jamais fait l'objet d'un paiement, la vhs étant visiblement dans un état déplorable. :?
Cette dernière a par ailleurs été réédité chez Socaï.


Merci fairfax ! Connaissant le vendeur, je confirme que la VHS de "L'ile des femmes nues" était en mauvais état (blocage de la bande en début de lecture). Du coup la transaction a été annulée... ce qui n'empêche que quelqu'un était prêt à la payer 782,77 € ! :mrgreen:

Ah Socaï : voilà un éditeur des plus obscurs ! Je ne savais pas qu'ils avaient édité ce titre !

;)


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 26 Fév 2013 09:26 
Hors ligne

Inscription: 27 Jan 2009 21:41
Messages: 22
en voici la preuve


Fichiers joints:
img120.jpg
img120.jpg [ 165.82 Kio | Vu 1960 fois ]
Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 26 Fév 2013 12:59 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2008 11:06
Messages: 627
Localisation: Vanves
:shock: Ah ouais !

Si tu peux poster le scan dans la DB, ce serait super !

Merci

;)


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 26 Fév 2013 17:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Déc 2008 15:36
Messages: 54
Magnifique dossier pour un éditeur non moins magnifique.
Enfin les premières générations, pas les rééditions petit boitier qui pullulaient chez les repreneurs.

Bravo Valor.

Valor a écrit:

J'en prépare un autre sur VIP avec l'aide précieuse d'un membre de VHSdb qui fut l'un des premiers collaborateurs de Victor Bialek ! ;)


Delon est sur vhsdb ? :shock:


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 26 Fév 2013 17:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 29 Mar 2009 12:05
Messages: 170
Un truc pas mal serait que Kubiak trouve un moyen de mettre en avant cet article (et les prochains) en avant sur la page d'accueil du site (et voir un renvoi également à partir de la page de l'éditeur). ça serait bien dommage qu'une partie des visiteurs passent à côté !


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Vidéobox
 Message Posté: 26 Fév 2013 18:46 
Hors ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 19 Déc 2008 11:06
Messages: 627
Localisation: Vanves
Throma a écrit:
Delon est sur vhsdb ? :shock:

Arrête de spoiler STP ! :mrgreen: Delon était actionnaire, pas collaborateur !

nachthymnen a écrit:
Un truc pas mal serait que Kubiak trouve un moyen de mettre en avant cet article (et les prochains) en avant sur la page d'accueil du site (et voir un renvoi également à partir de la page de l'éditeur). ça serait bien dommage qu'une partie des visiteurs passent à côté !

Oui ce serait bien, à condition que ce soit un renvoi vers cette page ou une à laquelle je peux accéder, sinon ça va être compliqué de faire des mises à jour...

;)


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
 
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 16 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Index du forum » Divers » Editeurs


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 0 invités

 
 

 
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages
Vous ne pouvez pas joindre des fichiers

Rechercher:
Aller à:  
cron
Traduction par: phpBB-fr.com